Blessure

‎ »La fonction inférieure est la porte par laquelle toutes les images de l’inconscient viennent à la conscience. Notre domaine conscient est comme une chambre à quatre portes et c’est par la quatrième que l’ombre, l’animus ou l’anima et la personnification du Soi pénètrent. (…)

Sur le plan de la conscience, on la ressent comme une faille, comme la chose désagréable qui ne nous laisse jamais de répit et ne cesse de nous causer des ennuis. (…)

La fonction inférieure est la blessure toujours ouverte de la personnalité consciente, mais elle permet à l’inconscient de pénétrer à tout moment afin d’élargir la conscience et de provoquer une attitude nouvelle. »

Marie-Louise von Franz, Psychothérapie ou l’expérience du praticien, p. 95.

Publicités

N'hésitez pas à laisser un message !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s