La pierre d’Isis

micaOn se tourne parfois vers l’enseignement intérieur attiré par un programme particulier, mais l’instant réclame souvent tout autre chose et il se peut que la parole n’ait rien à voir avec le sujet annoncé.
Etrangement, l’on reçoit pourtant ce dont on a besoin.
Pour circuler, la « pierre » réclame en effet que la parole naisse de l’instant présent — je veux parler de la pierre des sages chère aux alchimistes, de la « pierre d’Isis ».

Lorsque nous entrons en contact avec elle, nous ne sommes pas toujours très réceptifs : ce n’est qu’une pierre… ce n’est qu’un rêve…
Mais si l’on regarde de plus près, l’on pourra voir que cette pierre se compose — comme le rêve — de plusieurs strates, alliant densité et extrême légèreté. C’est une pierre étoilée, porteuse de lumière, de conscience, une pierre qui évoque le mica(*) de nos plages, tenant ainsi du ciel et de la terre.
Celui qui accepte d’entrer en contact avec elle sera surpris par sa douceur ; elle tient en effet de la poudre… Qu’on se l’applique, et voilà qu’une étrange et paisible nuit obscure mêlée d’étoiles nous emplit, nous renouvelle.
L’on participe soudain de l’immensité de la création à travers les âges.
Certains noteront avec surprise qu’un éclat de la pierre leur reste dans la main et seront tentés de le garder.
Qu’ils le fassent, ce n’est pas du vol mais un signe : on dirait bien que la pierre a élu domicile.

— © Michèle Le Clech

(*) Le mot « mica » vient du latin micare qui signifie scintiller.

Publicités

N'hésitez pas à laisser un message !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s