Frances G. Wickes: destinée

The Inner World of Choice« Au cours du long processus de transformation de soi à travers lequel tout être humain doit s’efforcer de réaliser sa destinée, il ne suffit pas seulement d’affronter l’étrangeté du monde extérieur, mais aussi celle du monde intérieur d’où des créatures restées inconnues peuvent émerger soudain et décider à sa place.
Le moi incertain se trouve confronter à une situation nouvelle.
La peur, la curiosité, la fascination, le désir, la haine, l’émerveillement, chacun de ces facteurs du destin peut surgir en lui et y prendre vie.
La personne croit voir avec le même regard un objet jadis familier, et voilà que l’apparence de celui-ci a changé : il est devenu hostile ou, au contraire, désirable jusqu’à l’obsession. La créature intérieure choisit et agit, acteur et objet se confrontent et on se demande quel pouvoir inquiétant cet objet devenu étranger a exercé, transformant ce qui était auparavant familier en quelque chose d’étrange et de menaçant. »

— Frances G. Wickes, The Inner World of Choice

Publicités

N'hésitez pas à laisser un message !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s