Jackson Katz : violence contre les femmes

Jackson Katz« […] je sais que de nombreuses femmes qui ont essayé de parler de ces problèmes, aujourd’hui et hier, pendant des années et des années, ont souvent été conspuées dans leurs efforts. Elles se font traiter de noms d’oiseaux comme « anti-homme », « détesteuses d’hommes », et le détestable et offensant « feminazi ». Pas vrai ?
Et vous savez ce que c’est ? Ça s’appelle tuer le messager. Parce que les femmes se lèvent et parlent pour elles et pour les autres femmes aussi bien que pour les hommes et les garçons. C’est dit pour qu’elles s’assoient et se taisent, et pour que le système actuel reste en place — parce que nous n’aimons pas que des gens secouent le cocotier ; nous n’aimons pas qu’on remette en question notre pouvoir. Vous feriez mieux de vous asseoir et vous taire, tout simplement.
Et dieu merci ces femmes ne l’ont pas fait. Dieu merci nous vivons dans un monde où il y a assez de leadership de la part des femmes pour contrer ça.

Mais un des rôles les plus importants que les hommes peuvent jouer dans ce travail, c’est que nous pouvons dire certaines choses que parfois les femmes ne peuvent pas dire ou, plus vrai encore, nous pouvons tenir certains propos et être entendus, alors que bien souvent cela ne serait pas le cas si cela venait d’une femme.
Maintenant, oui, c’est un problème. C’est du sexisme.
Mais c’est la vérité.
Et donc une des choses que je dis aux hommes
 et à mes collègues, ce que je leur dis toujours, c’est que nous avons besoin de plus d’hommes qui ont le courage et la force pour commencer à se lever et dire certaines de ces choses, pour être aux côtés des femmes et non contre elles à prétendre que, d’une certaine façon, c’est une bataille entre les sexes et d’autres absurdités du même genre. Nous vivons ensemble dans le monde. »

Publicités

Une réflexion sur “Jackson Katz : violence contre les femmes

  1. Une approche intéressante…
    Il reste beaucoup à faire…
    Dieu merci, je ne suis pas confrontée à une « violence » directe de la part des hommes dans ma vie quotidienne…mais je vois encore beaucoup de « clichés » sexistes…et puis aussi une certaine façon « subtile » et très répandue d’évincer les femmes, quand elles veulent « dire les choses » ou « prendre part aux décisions »…surtout si elles le font d’une façon « féminine »…
    Les hommes se considèrent toujours comme « ceux qui priment » et « ceux qui décident » …ils laissent les femmes agir dans « certains domaines » (qu’ils considèrent, en fait, comme secondaires), mais se réservent encore et toujours les « grandes décisions »… 🙂

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un message !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s