Marie-Louise von Franz : individuation et relation

Reflets de l'âmeRecueillement et union intérieure, Individuation et relation
Cette concertation ou entente effectuée par le Soi ne comprend toutefois pas la seule relation entre l’homme et la femme, mais touche aussi de nombreuses autres relations au prochain.
La secte gnostique des Pérates enseignait déjà qu’à partir de la substance originelle du monde, de « cette eau qui forme l’homme spirituellement parfait », c’est-à-dire à partir de l’inconscient et de sa pulsion vers l’individuation, « il revient à chaque créature ce qui lui est propre ». Et elle vient alors à lui [l’homme pneumatique] « davantage encore que le fer est attiré à l’aimant ».
Cela signifie que c’est par le Soi que sont nouées les relations à autrui et que c’est lui qui règle au plus près les proximités et distances justes de ces liens.
On pourrait qualifier cela de fonction sociale du Soi.
Chacun rassemble autour de lui sa propre « famille de l’âme », un groupe de personnes qui n’est uni ni par le hasard ni pour des motifs purement égotiques, mais qui obéit au dessein spirituel plus profond et plus essentiel qu’est l’individuation mutuelle.
Alors que les relations fondées sur la projection sont marquées par la fascination et la dépendance magique, cette autre forme de liens à travers le Soi a quelque chose de rigoureusement objectif dépassant singulièrement le plan personnel.
Elle procure le sentiment d’une convivialité, d’un « être réunis » directs et intemporels. L’attachement affectif commun, dit Jung quelque part, contient toujours encore une part de projection qu’il s’agit de retirer pour parvenir à soi-même et à l’objectivité. « La connaissance objective se situe au-delà des intrications affectives, elle semble être le mystère central.»
Dans ce domaine du Soi se rencontrent tous ceux à qui nous appartenons, chacun dont nous touchons le cœur, où « il n’y a aucune différence, juste une présence immédiate ».

— Marie-Louise von Franz, Reflets de l’âme

Publicités

Une réflexion sur “Marie-Louise von Franz : individuation et relation

N'hésitez pas à laisser un message !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s