Amélie Nothomb : l’art des excuses

Hygiène de l'assassin— Je m’excuse, vous m’entendez ? Je m’excuse !
— Je vous ai dit qu’il était trop tard.
— Merde, c’est la première fois de ma vie que je m’excuse !
— C’est sans doute pour cela que vos excuses sont si mal présentées.
— Vous avez quelque chose à leur reprocher, à mes excuses ?
— J’ai même plusieurs choses à leur reprocher. D’abord, elles viennent trop tard : apprenez que des excuses tardives ont perdu la moitié de leurs vertus. Ensuite, si vous parliez correctement notre langue, vous sauriez qu’on ne dit pas : «Je m’excuse», on dit : «Je vous présente mes excuses», ou, mieux : «Veuillez m’excuser», ou, mieux encore : «Veuillez accepter mes excuses», mais la meilleure formule est : «Je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses.»
— Quel charabia hypocrite !
— Hypocrite ou non, je pars à l’instant si vous ne me présentez pas des excuses en bonne et due forme.
— Je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses.
— Mademoiselle.
— Je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses, mademoiselle. Alors, vous êtes contente ?
— Pas du tout. Vous avez entendu le ton de votre voix ? Vous auriez employé le même ton pour me demander la marque de ma lingerie.
— Quelle est la marque de votre lingerie?
— Adieu, monsieur Tach.

Publicités

N'hésitez pas à laisser un message !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s