CG Jung : vocation

Correspondance_CGJUNG« Toute personne se sentant une vocation pour guider les âmes devrait d’abord se laisser guider par sa propre âme afin d’apprendre ce que signifie la rencontre avec l’âme humaine.
Connaître la face obscure de sa propre âme est la meilleure préparation qui soit pour savoir comment se comporter face aux parties obscures des autres âmes.
La simple étude des livres ne vous servirait pas à grand-chose, bien que ce soit aussi indispensable.

Ce qui vous aidera le plus, c’est de pénétrer personnellement dans le secret des âmes humaines.
Sans cela tout ne sera toujours qu’artifice intellectuel ingénieux, paroles creuses et discours creux.
Peut-être essayez-vous de comprendre ce que je veux dire dans mes livres ; si vous avez un bon ami, essayez donc de regarder ce qui se trouve derrière sa façade afin de vous découvrir vous-même.
Ce serait un bon début. »

— CG Jung, Correspondance 1941-1949, tome 2, Albin Michel, sept. 1993.
Publicités

N'hésitez pas à laisser un message !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s